Mini-positions mobiles n°1

Après le jeu sur une corde, on attaque le jeu en mini-positions, c’est-à-dire environs six notes sur deux cordes adjacentes, qu’on peut déplacer partout sur le manche.

Dans le post précédent sur les intervalles, on a vu que la main peut couvrir l’étendue d’une sixte majeure sur deux cordes adjacentes (par exemple do corde de si case I et la corde de mi aigu case V), ce qui laisse entendre qu’il est aussi possible de faire des quintes, quartes, tierces et secondes sans démancher.

Lire la suite « Mini-positions mobiles n°1 »

Publicités

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑