Arpèges majeurs sur le manche

Connaître ses arpèges c’est mieux comprendre l’harmonie.

Un bon exercice pour s’y mettre consiste à repérer sur le manche les trois notes composant l’arpège le plus simple du monde : celui de do majeur. On peut en déduire des schémas transposables qui nous permettront de jouer les arpèges majeurs dans les douze tons.

On va vite pour ceux qui ne sont pas trop au point là-dessus : un arpège majeur est composé d'une tonique (la note qui donne son nom à l'accord, DO quand on est en do majeur), d'une tierce (on compte jusqu'à trois : do ré MI) et d'une quinte (on compte jusqu'à cinq : do ré mi fa SOL).

Sur la guitare, ça donne ceci. Je vous conseille de trouver par vous-même dans un premier temps, quitte à le faire sur plusieurs séances de travail, ça ne peut que vous aider à mieux comprendre la chose. Si c’est trop dur, si vous souhaitez vérifier ou si vous voulez juste avoir un petit aperçu de la tâche, vous avez le pdf ci-dessus.

Petite précision, ce fichier n’est pas nécessairement destiné à être imprimé : le format permet de faire des zooms très précis si besoin. Les données contenues sont destinées à être comprises et intériorisées pour pouvoir être utilisées convenablement. Autrement dit ce fichier ne sert qu’à vérifier rapidement (pas le temps de vous abîmer les yeux) ce que vous aurez trouvé par vous même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :